Produite à 46 exemplaires dont certaines blindées, le Tourenwagen est une décapotable à trois glaçes latérales. Il ne faut pas la confondre avec le cabriolet F (voir post spécifique). La différence se situe au niveau de la capote : compas apparents et capote arrondie à l'arrière pour le cabriolet F plus élégant, compas non apparents et capote  en forme de casquette à l'arrière (sans doute pour les nécessités du blindage) pour l'Offener Tourenwagen en version W150 II (blindée)

7156746710_3816bb8d9b_o

Cette carrosserie était la préférée du Führer. Il s'installait invariablement à l'avant, sur un siège surélevé, dont l'assise était rabattable pour lui permettre de se tenir debout lorsqu'il participait à des cérémonies.

Immatriculée IA-148485, la voiture ci-dessous, photographiée en sortie d'usine juste avant sa livraison à la Chancellerie, fût utilisée par Hitler en personne. Il semble qu'elle ne soit pas blindée car les portes ne sont soutenues que par deux charnières (trois sur la version blindée dite W150 II) et absence de bouches extérieure de dégivrage du pare-brise.

Il faut savoir que jusqu'à 1939 et la tentative d'assassinat du Führer par Georg Elser, Hitler se refusait à utiliser des voitures blindées.

MERCEDESBENZ---2591_1