Mercedes-Benz Typ „Großer Mercedes“ (W 150) 1938-1943

11 juillet 2017

NEW : La 770 au cinéma

Mission secrète (Фильм Секретная миссия СССР 1950) : un film russe dans lequel figurent deux Mercedes Typ 770 w150 ; l'une, un Offener Tourenwagen actuellement en restauration et qui appartient à la Wheatcroft Collection (Leicesrershire, UK) et qui présente la particularité d'avoir un pare-brise en deux parties et en forme de coupe-vent;l'autre, un cabriolet F, autrefois offert par Hitler au Président tchécoslovaque Emil Hacha et qui plus tard recevra une assez abominable carrosserie Karosa Sodomka ( actuellement visible au Musée Technique National de Prague (Národní technické muzeum).

 

Posté par mb770k à 19:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 juillet 2017

BOITIER ROUGE : L'automobile autrement

Boîtier Rouge est né en mars 2014, dans un petit village perdu en Charente-Maritime. Ce jour-là, le créateur (du blog, sinon y aurait un "C" majuscule a eu l’idée folle de penser que d’autres que lui s’intéresseraient à des voitures insolites, improbables, rares, inconnues ou méconnues, à tous ces canards boiteux de l’industrie automobile, mais aussi à ses mythes et ses autos cultes.

Il y a donc mis tout mon coeur et toute sa passion, sans penser une seule seconde qu’un an après, Boîtier Rouge serait devenu un site de référence dans l’automobile. Car entre temps, Boîtier Rouge a décroché la timbale en remportant les Golden Blog Awards 2014 catégorie Auto/Moto . Parti des limbes du net, le petit blog a intégré le top 20 des blogs autos les plus influents (classement teads/ebuzzing de référence), puis le top 10 (notamment avec l’étude Scan Blog !).

Finalement, on est aujourd’hui 100 000 tous les mois à venir voir les bagnoles improbables, les histoires idiotes, les trucs qu’on ne peut pas voir en presse… 100 000 c’est beaucoup, et c’est peu. BR aujourd’hui a toujours besoin de vous, parce que le parti pris est clair: pas de pub intrusive, pas de frein au chargement et à la lecture…

2017 se profile pas mal: une équipe de branques plutôt sympa des envies rigolotes (oui, il se pourrait bien qu'il y ait des road trip), des partenariats intéressants, et pourquoi pas BR en presse !

Bref, BR, c’est tout l’inverse de ce qui se fait sur internet, et c’est bien ce qui nous fait marrer. Bonne lecture !

Posté par mb770k à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2017

NEW Les survivantes : Offenertourenwagen "Hitler" à plaque IA-148461 (Chassis N°189744)

Comme son numéro de chassis l'atteste, cette 770 est un des sept exemplaires de pré-série, ce qui explique que par certains détails comme les pare-chocs, le style ait des relents de sa devancière, la 770 w07.

La 770 à plaque IA-148461 et qui est parvenue jusqu'à nous dans un état exceptionnel, a d'autant plus d'intérêt historique que c'est à son bord que le Führer fit son entrée à Berlin le 6 juillet 1940 lors de la mémorable parade faisant suite à la victoire sur la France.

545736121

545722517

545710925

545730323

545952175

 

615318904

Quelques semaines plus tôt, le 18 juin 1940, elle avait convoyé Benito Mussolini lors de sa rencontre avec Htler à Munich.

, 545973131

 

 

545724349

545743949

548867405

 

En novembre 2009, cette voiture a défrayé la chronique en étant vendu pour une somme astronomique mais dont le montant n'a pas été divulgué, à un milliardaire russe dont l'identité est demeurée inconnue. Michael Fröhlich, négociant allemand de voitures anciennes, avait été chargé par ce dernier, de retrouver la trace de la Mercedes décapotable 770K, de couleur "Dunkelblau", utilisée par Hitler lui-même notamment lors de la mémorable parade de la Victoire en juillet 1940.

 

cargold-beuerberg-collection-018

 

cargold-beuerberg-collection-019

 

Au bout de plusieurs semaines de recherches, M. Fröhlich a découvert que la voiture avait été vendue en Autriche après la Seconde guerre mondiale, puis cédée à Ralph  Engelstad, propriétaire de l'Impérial Palace de Las Vegas... et d'une importante collection de voitures du Troisième Reich!

09a

A la mort de ce dernier en novemebre 2002, la voiture fut vendue à un magnat bavarois de la bière lui-même décédé en 2008. Sa veuve l'ayant revendue, elle appartenait à un collectionneur privé et elle était entreposée dans un garage de Bielefeld avec six autres exemplaires de ce modèle  ( probablement en provenance elles-aussi de la collection de l'Impérial Palace).

Un certificat d'authenticité a été délivré par le constructeur. L'on sait ainsi que la voiture a été livrée le 7 septembre 1939. Quant à la plaque d'immatriculation elle s'est révélée strictement d'origine avec son numéro IA-148461

 

frohlich

 

frohlich2

 

frohlich3

 

Certificate-identifies

 
Le milliardaire russe, quant à lui, a finalement racheté les 6 voitures. A elle seule la voiture de Hitler vaudrait entre 4 et 10 millions d'euros...

las vegas cargold-beuerberg-collection-009

las vegas cargold-beuerberg-collection-010

Posté par mb770k à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

NEW Les présumées survivantes : Offener Tourenwagen du Gouvernement Syrien

"Independence day" 1954 à Damas en Syrie. A bord de cette 770, le chef d'état-major général Shawkat Shuqayr (à gauche) et un autre officier. Je n'ai pour l'heure aucune information sur l'histoire de la voiture.

 

show_photo110120132218

 

La même voiture un an plus tôt et à l'occasion de la même célébration. A bord, le President Fawzi Selu et le General Adib al-Shishakli.

 

show_photo120615150219

 

Posté par mb770k à 08:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 juin 2017

La 770 W150 : numéro de chassis

 

N°d'ordre

Particularité

N° de chassis

1

Pré-série

189737

2

Pré-série

189738

3

Pré-série

189739

4

Pré-série

189740

5

Pré-série

189741

6

Pré-série

189742

7

Pré-série

189743

8

Pré-série

189744

9

Série

189774

10

Série

189775

11

Série

189776

12

Série

189777

13

Série

189778

14

Série

189779

15

Série

189780

16

Série

189781

17

Série

189782

18

Série

189783

19

Série

189784

20

Série

189785

21

Série

189786

22

Série

189787

23

Série

189788

24

Série

189789

25

Série

189790

26

Série

189791

27

Série

189792

28

Série

189793

29

Série

189794

30

Série

189795

31

Série

189796

32

Série

189797

33

Série

189798

34

Commandées mais non produites

397364

35

397365

36

397366

37

397367

38

Série

429311

39

Série

429312

40

Série

429313

41

Série

429314

42

Série

429315

43

Série

429316

44

Série

429317

45

Série

429318

46

Série

429319

47

Série

429320

48

Série

429321

49

Série

429322

50

Série

429323

51

Série

429324

52

Série

429325

53

Série

429326

54

Série

429327

55

Série

429328

56

Série

429329

57

Série

429330

58

Série

429331

59

Série

429332

60

Série

429333

61

Série

429334

62

Série

429335

63

Commandes non suivies d'effet

439408

64

439409

65

439410

66

439411

67

439412

68

439413

69

439414

70

439415

71

439416

72

439417

73

439418

74

439419

75

439420

76

439421

77

439422

78

439423

79

439424

80

439425

81

439426

82

439427

83

439428

84

439429

85

439430

86

439431

87

439432

88

Nouvelle numérotation

150006/0001

89

150006/0002

90

150006/0003

91

150006/0004

92

150006/0005

93

150006/0006

94

150006/0007

95

150006/0008

96

150006/0009

97

150006/0010

98

150006/0011

99

150006/0012

100

150006/0013

101

150006/0014

102

150006/0015

103

150006/0016

104

150006/0017

105

150006/0018

106

150006/0019

107

150006/0020

108

150006/0021

109

150006/0022

110

150006/0023

111

Détruites

150006/0024

112

150006/0025

113

Nouvelle numérotation

150006/0026

114

150006/0027

115

150006/0028

116

150006/0029

117

150006/0030

Posté par mb770k à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 juin 2017

Pullman Limousine restaurée

Dans mon post du 13 mai 2016, j'évoquais la restauration d'une Pullman Limousine chez "Fahrzeugrestaurierung Rosenow" à Glienick (Brandebourg)

Cette restauration est aujourd'hui terminée et voici le résultat absolument magnifique. Vous noterez que l'immatriculation est d'époque et que IE correspond au Land de Brandebourg.

mercedes_770-150_01

mercedes_770-150_02

mercedes_770-150_03

mercedes_770-150_04

mercedes_770-150_05

mercedes_770-150_06

mercedes_770-150_07

mercedes_770-150_08

 

mercedes_770-150_09

mercedes_770-150_10

 

 

Posté par mb770k à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2017

Des nouvelles / News

Bonjour à tous,

Rassurez vous, ce blog continues!

J'ai pris du retard en raison de mes activités professionnelles, mais dans un mois, je serai en vacances et j'aurai du temps pour continuer.

A très bientôt et restez moi fidèle

 

Hello everyone,

Rest assured, this blog continues!

I have fallen behind due to my professional activities, but in a month I will be on vacation and I will have time to continue.

See you soon and stay faithful

Posté par mb770k à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mai 2017

Sommaire

Bonjour à tous

Ce blog commence à devenir très dense, même s'il manque encore beaucoup de choses. Et donc, pas facile de s'y retrouver.

Voici donc le plan général du blog et il vous suffit de cliquer sur le lien pour aller à la page qui vous intéresse

Bien à vous tous

Introduction

- La marque Mercedes

- Les "grandes" Mercedes

La 770 w150

- génèse : de la w07 à la w150

- les concepteurs

- l'atelier de production

- la production

- les prix

- catalogue, dossier de presse et note interne pour l'IAA 1939 à Berlin

- l'IAA de 1939 à Berlin

 

 

Les différentes carrosseries

- Offener Tourenwagen

- Offener Tourenwagen Police

- Innenlenker Limousine

- Cabriolet D

- Cabriolet F

Terminologie

- La bonne appelation

Les survivantes

Offener Tourenwagen

- Hitler saisie par la 2ème DB à Berchtesgaden en avril 1945 (Musée Henri Malartre, Rochetaillée sur Saône, France)

- Chancellerie (Auto & Technik Museum, Sinsheim, Bade-Wurtenberg, Allemagne

- Ribbentrop (Auto & Technik Museum, Sinsheim, Bade-Wurtenberg, Allemagne)

- Maréchal Mannerheim (Musée canadien de la Guerre, Ottawa, Canada) à venir

       -voir aussi ( à fusionner)

- Chancellerie du Reich (présumée IA-148768, collection privée, propriétaire inconnu, Russie)

- Ante Pavelic (Muzey tekhniki Vadima Zadorozhnogo, Moscou, russie)

- Von Falkenhorst puis Roi de Norvège (Collection Bob Bahre, Paris Hill, Maine, USA)

Propriétaire et lieu de détention inconnus

- Dernière produite (propriétaire et lieu de détention inconnus)

- Roi Abdallah 1er de Jordanie

- Collection Uday Hussein, Irak (origine inconnue)

Pullman Limousine

- Hitler IA-148696 (Z96 501)saisie par la 2ème Db à Berchtesgaden en avril 1945 (en collection privée aux USA)

- Propriétaire inconnu (Collection Schlumf, Cité de l'automobile, Mulhouse, France)

- Franco (Caserne de la Garde royale, Palais du Pardo, Madrid, Espagne)

- Russie (collection privée, propriétaire inconnu)

      XXX  voir aussi peut être à fusionner

- Propriétaire, lieu de détention et origine inconnue (Goebbels?)

- Ismet Inönü (collection privée, USA)

- AUTRES PHOTOS ISMETà intégrer puis supprimmer ce lien

- Propriétaire et lieu de détention inconnus (en restauration chez Fahrzeugrestaurierung Rosenow)

Innenlenker Limousine

- Supposée détenue par Daimler-Benz AG

- Muzey tekhniki Vadima Zadorozhnogo, Moscou, Russie.

    XXXX      voir aussi (peut être à fusionner)

- Himmler (Auto & Technik Museum, Sinsheim, Bade-Wurtenberg, Allemagne)

- Immatriculation RK1 (propriétaire et lieu de détention inconnu, Russie?)

- Russie (propriétaire et lieu de détention inconnus)

- Franco (Parque y Centro de Mantenimiento de Vehículos Ruedas nº 1) de Torrejon de Ardoz (Province de Madrid), Espagne)

Cabriolet B

- Shah d'Iran (Collection privée, USA)

Cabriolet D

- Professeur Heinkel (Collection Schlumf, Cité de l'Automobile, Mulhouse, France)

Cabriolet F

- Gustav Krupp (Collection privée, Allemagne?)

Cabriolet F recarossé

- Emil Hacha, Cabriolet F recarossé par Karosa (Narodni Technicke Museum, Prague, République tchèque)

Incertitude sur le type de carrosserie

- Offener Tourenwagen ou Cabriolet F (Collection privée, Ukraine, propriétaire inconnu)

- Offener Tourenwagen ou Cabriolet F (Wheatcroft Collection, Leicester, Leicestershire, East Midlands, Grande-Bretagne)

La collection Ralph Engelstad

- L'Imperial Palace (Las Vegas, Nevada, USA)

- Dispersion de la collection

Les présumées survivantes,disparues mais susceptibles de ré-apparaitre

Offener Tourenwagen

- Hitler IIB-215190

- Hitler IA-148485

- Berstechgaden 101 st Airborne

- Arthur Seyss-Inquart puis Cour des Pays Bas

- Berstechgaden, véhicule saisi par l'armée française en avril 1945

Cabriolet D

- Goering IA-125521

Pullman Limousine

- Erich Koch puis Charles Tillon

- Chancellerie IA-148699

Innenlenker Limousine

- Quisling

Les voitures assurément détruites 

Offener Tourenwagen

- Chancellerie (restes retrouvés au bord de la Vistule)

Vidéos

- Trois 770 conservées au Musée de Sinsheim

Divers

- Berghof : le garage des 770

- Phare Notek

Annexes

Informations techniques Daimler-Benz AG

- Nomenclature des appellations de carrosserie

Bibliographie 770 w150

- Ouvrages de Jan Melin

Journeaux et périodiques consacrés à l'univers Mercedes

- Etoiles passion (Les Mercedes d'hier et d'aujourd'hui) France

Journeaux et périodiques consacrés à l'automobiles ancienne en général

 

Posté par mb770k à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 avril 2017

Les survivantes: Offener Tourenwagen du dictateur croate (Le "Poglavnik") Ante Pavelic

Parmi toutes les 770 w150 produites, l'une d'elle aura connu un extraordinaire destin...

 Début 2017, nous sommes dans la banlieue de Moscou. Depuis la rue, un escalier raide mène au sous-sol. Là, dans une grande salle, impeccablement rangées, une multitude de pièces de rechange, et une dizaine d'ouvriers qui s'affairent à redonner vie à de nombreuses voitures d'un autre temps. Certaines sont à elles seules des légendes, indépendamment de l'identité de leurs anciens propriétaires.D'autres tirent leur renommée de ceux pour lesquelles elles ont été concues. Tel est le cas de celle-ci, une 770 w150, qui n'est autre que celle d'un certain Ante Pavelic.

Ante Pavelić (14 juillet 1889 – 28 décembre 1959) était un homme politique croate. Fondateur du mouvement nationaliste croate des Oustachis (Ustaše), il fut le dirigeant de l’État indépendant de Croatie (Nezavisna Država Hrvatska, NDH) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il s’engage en politique au sein du Parti croate du Droit, un mAnte_Pavelićouvement nationaliste partisan de l’indépendance de la Croatie. Élu député en 1927, il est contraint à l’exil en 1929 lors de l’avènement du roi Alexandre Ier. À Rome où il s'installe, il fonde le parti des Oustachis en collaboration avec les membres de la faction dure du Parti croate du Droit, exilés comme lui. Le groupe s'inspire des méthodes et reçoit les conseils de l'ORIM, avec lequel il organise l'assassinat d'Alexandre Ier,  le 9 octobre 1934 à Marseille.

Après l'Invasion de la Yougoslavie par les forces de l’Axe, Pavelić devient le dirigeant de l’État indépendant de Croatie. Le régime en place persécute et assassine 35 000 Juifs, entre 172 000 et 290 000 Serbes et 25 000 Tziganes, ainsi que les opposants croates (notamment communistes). Après avoir promulgué des lois anti-juives, Pavelić crée le camp de concentration de Jasenovac. En 1945, Pavelić s’enfuit et se réfugie en Autriche, puis à Rome, avant de s’installer en Argentine. En 1957, il est blessé lors de deux tentatives d’assassinat, vraisemblablement commanditées par les services secrets yougoslaves. Il se réfugie alors à Madrid, où il meurt en 1959.

 

 

Le sort de sa voiture peut sembler fantastique. Elle a traversé la moitié du monde de l'Allemagne à l'Ouzbékistan, jusqu'aux années 2000 où elle a rejoint le  Musée de la Technologie fondé par Vadim Zadorozhnogo.

Remontons à nouveau le temps

Vendredi 6 juin 1941. Une 770 Offener Tourenwagen de la Chancellerie du Reich gravit la pente qui mène au Berghof, la résidence de Hitler en Haute-Bavière, à Berstechgaden au sud de Salzbourg et au sud-est de Munich, près de la frontière autrichienne...

("Deutsche Wochenschau" n°562 du 11 juin 1941)

A son bord, Mladen Lorkovic, Secrétaire aux Affaires étrangères croate, Andrija Artukovic Ministre de l'Intérieur du NDH et le"Poglavnik"Ante Pavelic. Ceux-ci viennent discuter avec le Führer accompagné du Ministre des Affaires Etrangères Joachim Von Ribbentrop et du Maréchal Hermann Goering.

Nul doute que sur le chemin, le croate n'ait été impressionné par une si somptueuse et imposante voiture.

Pour Hitler, Ante Pavelic est plus qu'un allié et un qu'un collaborateur. Il partage pleinement l'idéologie hitlérienne et parmi tous les dirigeants qui se mirent volontairement au service du maître de l'Allemagne, aucun ne sera plus fidèle et soumis. Et comme il en avait l'habitude avec tout ceux qui l'aidait dans ses funestes desseins, le Führer  offrit à Pavelic une Mercedes Benz 770 w150 en remerciement pour la contribution de son pays à l'invasion allemande de l'Union soviétique.

La commande fût passée en juillet 1941 sous le numéro 398.479 et tout au long des cinq mois nécessaires à la construction de la voiture, le fidèle Erich Kempka, chauffeur du Führer et responsable du parc automobile de la Chancellerie,  supervisa les moindres détails.

 

wpid-UoDQb82T

 

Le 21 février 1942, Ante Pavelic reçut enfin son somptueux cadeau des mains de Jakob Werlin, le confident de Hitler et son conseiller pour les questions automobiles, qui plus est membre de la SS à titre honorifique, membre du conseil d' administration de Daimer-Benz AG et Inspecteur général pour l'industrie automobile, et de Siegfried Kasche ambassadeur duReich auprès de l'Etat croate.

12274536_10208397238587883_7524775872132754348_n

 

12274536_10208397238587883_7524775872132754348_n2

La remise de la voiture se fit en grande pompe à Zagreb et sous l'oeil des caméras.

 

 

Immatriculée "NDH - Zagreb" (NDH pour Nezavisna Država Hrvatska : Nouvel État indépendant de Croatie), la 770 du  "Poglavnik,  numéro de série 429318, fût de toutes les manifestations officielles, arborant, fixé sur l'aile droite, le fanion personnel du dictateur, un drapeau à damier comportant des carrés blancs et rouges avec la lettre "U" dans le coin supérieur gauche.

12274536_10208397238587883_7524775872132754348_n1

 

                                                                                       Pavelicstandard

PavelicBenzmosque2

hr_41po2



 
Le sort réservé à la voiture est resté longtemps incertain, jusqu'à la parution d'un article dans la
revue slovène AVTO MOTOR CLASSIC,     qui dans son numéro 40-85 a levé un coin du voile...

AUTO REVUE page_34

 

AUTO REVUE page_35

 

AUTO REVUE page_36

 

Printemps 1945. Les troupes de Tito avancent inéxorablement vers Zagreb que Pavelic quitte avec son fils à bord de la 770 pour rallier la Carinthie en Autriche, où il pense pouvoir négocier avec les occidentaux. Mais les choses ne se passent pas comme il l'espérait, et il doit abandonner la voiture pour fuir dans les bois et se cacher. La 770 tomba alors dans les mains des partisans de Tito et ce dernier l'offrit à Staline. Cadeau bien encombrant pour le russe, qui non seulement disposait d'une ZIS blindée, mais ne désirait pas non plus parader dans une voiture allemande trop marquée de l'ombre d'Hitler, un Hitler avec lequel il avait pactisé en 1939!

Par conséquent, Staline se débarassa de la voiture au profit du Premier secrétaire du Parti communiste outzbèque Ousman Yousoupov. C'est ainsi qu'elle prit la route de l'Ouzbékistan! Cependant, elle ne resta pas longtemps dans les garages du gouvernement local et pour des raisons assez évidentes. Peu importait les qualités de la voiture au regard de la quasi impossibilité d'assurer sa maintenance et notamment pour se procurer des pièces de rechange. Aussi, après avoir été cédée au  chauffeur personnel de Yousoupov, elle tomba entre les mains d'un propriétaire privé qui décida de la transformer en véhicule utilitaire et de remplacer ses organes d'origine par des pièces de fabrication soviétique, pièces dont on connait la piètre fiabilité.

C'est ainsi que la belle 770 fût défigurée, et au lieu de véhiculer des personnalités termina sa carrière en portant des melons au marché! jusqu'au jour où elle rendit l'âme définitivement. C'est au fond d'une arrière cour d'une ferme de la steppe outzbèque où elle pourrissait jour après jour, que le salut se présenta pour elle...

 

wpid-jhNknNoK

 

En 2002, sur les traces de "grandes Mercedes" vint de Russie une équipe de passionnés sous la direction de Vadim Zadorozhnogo. Ce dernier, qui a fondé un musée privé, réalisa qu'il avait en face de lui, une voiture exceptionnelle, peut être une de celles qui avaient véhiculés Hitler, et qu'il ne pouvait pas passer à côté d'une telle opportunité. Par chance, les plaques portant les numéros de  moteur et de châssis étaient intactes, et Vadim Zadorozhnogo n'eut aucun mal à l'identifier. C'est ainsi que la 770 accomplit son ultime périple qui l'amena en Russie.

wpid-1S2O7BQ6

wpid-PnfV3BHG

wpid-TTmUCc4q

wpid-z1b2UQSY

On imagine sans peine la perplexité des restaurateurs face à un engin dont tant d'élements de carrosserie et de pièces mécaniques étaient absentes. Commença alors, un long travail de recherche d'autant plus ardu que seuls 88 exemplaires de la w150 ont vu le jour. Le monde entier fût écumé : le moteur et la transmission en Allemagne, des pièces de carrosserie dans des lieux improbables, de menues accessoires un peu partout. 

wpid-JH6zlvc8

S'ensuivirent quatorze années d'un travail acharné et à ce jour, 90% de la voiture ont pu être reconstitué. Nul doute que bientôt l'Offener Tourenwagen d'Ante Pavelic viendra s'aligner auprès d'une autre 770, une Innenlenker Limousine dont je vous raconterai l'histoire un peu plus tard...

wpid-9wUvM8Dh

wpid-lHueJVCZ

 

 

 

.

 

 


 

 

 

Posté par mb770k à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 avril 2017

Bonjour à tous,

Il y a près de deux ans que ce blog existe, et plus de cinq ans que j'essaie de retrouver toutes sortes de documents et de témoignages pour qu'il soit le plus complet possible.

Plusieurs années aussi que je lutte contre un certain découragement.
Je m'explique...

Certes, je ne suis pas un historien professionnel, mais pour avoir collaboré activement à des revues d'automobiles anciennes à l'étranger, je n'ai pas à rougir, bien au contraire. De là à comprendre que nombre de personnes auxquelles je me suis adressé pour améliorer le contenu de mes écrits, être précis,et fournir une iconographie de qualité, que ces personnes ne daignent pas répondre à mes demandes, même négativement, ce n'est ni normal ni courtois.

J'ai abordé le sujet de la 770 w150 avec modestie et précautions. Modestie parce que telle est ma nature. Précautions car malheureusement nous vivons une époque excessivement intransigeante. De là à considérer que parler de la w150 constitue une sorte d'apologie d'une période honnie de l'histoire, il n'y a qu'un pas que certains franchissent allègrement.

C'est d'autant plus stupide que derrière l'histoire de cette 770, il y a de belles pages écrites par des soldats français et américains. Si je dois m'enorgueillir de quelque chose c'est bien d'être le seul a avoir rappelé l'épopée de la division Leclerc depuis le serment de Koufra et jusqu'àu Mont Kehlstein. Et cette épopée est injustement oubliée, même au centre de documentation de l'Obersalzberg où l'on fait la part belle à la seule 101st Airborne...

Ce blog dérange parce qu'il est gratuit dans un monde où tout est financier. Et bien malgré tout, je vais le continuer.

Un dernier mot : vous êtes nombreux à me suivre et bien peu à me laisser un message. Vous ne parlez pas français? Ce n'est pas grave et Google traduction me permettra de vous lire.

Bien amicalement à vous tous

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hello everyone,

It's been nearly two years since I've been in this blog, and more than five years I've been trying to find all kinds of documents and testimonials to make it as complete as possible.

Several years also I fight against some discouragement.
Let me explain...

Of course, I am not a professional historian, but for having actively collaborated on old automobile reviews abroad, I do not have to blush, quite the contrary. To understand that many people whom I have addressed to improve the content of my writings, be precise, and provide a quality iconography, that these people do not deign to answer my requests, even negatively, is neither Normal or courteous.

I discussed the subject of the 770 w150 with modesty and precautions. Modesty because that is my nature. Precautions because unfortunately we are living an excessively intransigent time. From there to consider that to speak of the w150 constitutes a kind of apology of an honored period of history, there is only one step that some cross cheerfully.

It is all the more stupid that behind the history of this 770, there are beautiful pages written by French and American soldiers. If I have to be proud of something it is good to be the only one who has recalled the epic of the division Leclerc from the oath of Koufra and up Mount Kehlstein. And this epic is unjustly forgotten, even in the documentation center of the Obersalzberg where the show is the 101st Airborne only ...

This blog is annoying because it is free in a world where everything is financial. Well, I will continue.

One last word: many of you follow me and very little to leave me a message. You do not speak French? It does not matter and Google translation will allow me to read you.

Friendly to all of you

Posté par mb770k à 17:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]